Le Coaching et l'expatriation 

 

Je propose de vous accompagner 

durant les étapes suivantes:

Le coaching est un accompagnement dans le changement qui intervient à des moments clés de la vie professionnelle et personnelle.

Ce n'est ni du conseil, ni de la formation, ni de la thérapie. C'est une relation interactive, un processus dynamique visant à vous accompagner dans la définition de vos objectifs concrets, l'optimisation de vos ressources, la révélation de votre potentiel, l'élaboration de votre propre stratégie et plan d'action.

Il est donc tout à fait adapté dans la situation de l’expatriation et peut être financé à titre personnel ou par l'entreprise.  Il peut être axé sur les aspects professionnels, ou bien accompagner l’expatrié(e) et les membres de sa famille sur des aspects plus personnels de leurs intégrations ou de leurs projets de vie.

Une expatriation réussie passe par la prise en compte du projet dans sa globalité et par celle des besoins de chacune des personnes impliquées. 

« Tu me dis, j’oublie.

Tu m’enseignes, je m’en souviens.

Tu m’impliques, j’apprends.»   

Benjamin Franklin

 

Décision & Anticipation

L'expatriation se fait souvent en couple ou en famille. Aussi il est important que cette décision de départ, ou de re-départ, soit prise conjointement.

​​

Je peux encore entendre en séance:

  • "C'était ça ou démissionner"

  • " Je l’ai fait pour mon mari, je ne voulais pas entraver sa carrière"

  • " Non je n'ai jamais été entendue par la DRH de mon conjoint"

Une décision qui n'en n'est pas une,

ne peut aboutir aisément à une réalité terrain sereine.

Les formations interculturelles  et les supports matériels pris en charge par l'entreprise sont supposés influencer positivement l’adaptation et rassurer. Mais ne sont pas abordés là les craintes, les doutes, les questionnements, les nouveaux rôles attendus de chacun.

Le fait d'anticiper le départ facilite ce travail de séparation d’avec le pays d’origine, ce qui y avait été construit et tout ce qu'il représente.

 

En effet ainsi que je l’ai constaté, le temps de réflexion peut osciller entre 2h et 6 mois! Difficile de toujours réaliser ses deuils, petits et grands, et d'ajuster des attentes réalistes...

Je vous accompagne dans cette  reflexion, les questions que vous souhaitez formuler, votre relation à la RH, les réponses à donner, vos craintes...
 

Je vous accompagne également dans la préparation et définition de vos attentes, leurs ajustements, dans le mode de communication à adapter dans votre couple, avec votre famille, dans la réflexion d'un futur projet concret.

 

Intégration

dans le pays et/ou le poste

Décrite depuis des décennies sous la forme d'une courbe en U, ce sont J.S. Black et M.E. Mendenhall (1991) puis I.Mc Cormick et T. Chapman (1996) qui ont finalement théorisé cette approche.

Screenshot 2020-12-23 at 12.45.41.png

La lune de miel

Lorsque l'expatriation est souhaitée et a été anticipée, préparée, cette 1ère phase est plutôt vécue positivement. Fascination pour la nouveauté, excitation, découverte sont de mises.

 

La prise de conscience, désillusion et frustration

L'expatrié et sa famille vont alors vivre ce qui est appelé le "choc des cultures". Ils vont commencer à douter de leurs capacités à faire face au nouvel environnement, à adopter des attitudes négatives, liées aux difficultés, aux pertes de repères. Ils peuvent éprouver alors peur, frustration, colère, regrets, doutes, ressentiments, solitude, perte de confiance. 

À ces sentiments vont se rajouter une nécessité de faire des deuils, du siège de la société, d'un travail passionnant, de l'expatriation précédente, d'amis, des expériences précédentes....

L’étape clé du changement, la transformation

Le regard de l'expatrié sur son environnement va doucement changer, ses attentes vont se modifier, son discours va se transformer, entrainant une nouvelle motivation, des comportements différents, des envies, des projets.

 

L’adaptation, l'intégration

L'expatrié a alors trouvé ses repères, il a fait sa place à sa façon, il peut projeter dans un avenir proche, envisager de nouveaux projets et communiquer son énergie à son entourage.

Ces différentes phases d’adaptation peuvent générer des réactions nouvelles, des ressentis douloureux et difficiles, de la confusion. 

Je peux vous écouter et vous accompagner.

 

Retour/ Contre-choc culturel

Plus l’expatriation a duré longtemps et l'expérience a été agréable et bénéfique pour le couple et/ou la famille entière, plus le retour dans le pays natal risque d'être difficile à envisager et à vivre.

 

L'expatriation change profondément les individus, tant par ce qu'ils y ont vécu, surmonté, découvert, crée, que par la nouvelle vision qu’ils ont acquis de leur mode vie et de leurs projets.

Ils peuvent alors se retrouver en profond décalage avec la famille, les amis, les collègues restés dans le pays d'origine. Ils peuvent ne plus se reconnaître entièrement dans ce pays qu’ils redécouvrent et avoir du mal à "lâcher" le statut d'expatrié et les privilèges qui y sont associés.

 

C'est ce que l'on appelle le "contre-choc culturel" et cette nouvelle expérience peut s'avérer éprouvante voire douloureuse.

 

Aussi, c’est avant le retour qu’il est important d’agir.

Je vous accompagne dans la prise de conscience des apprentissages de cette expatriation, de ce avec quoi vous revenez plus fort, dans la définition de vos nouveaux besoins et ce, en terme de projet professionnel, mais aussi familial.

Etre capable de rebondir sera indispensable, un bilan de carrière partiel ou complet, peut être utile.​