Expatriés

 

L'entreprise qui expatrie, pour de diverses raisons, ne peut parer à tout.

Aussi  je propose un accompagnement auprès:

De par mon expérience en Ressources Humaines, mais aussi de par ma formation de psychologue et ma propre expatriation, j'ai pleinement conscience de l'importance du bien-être de la vie personnelle, dans la réussite de cette riche expérience.

Les premiers travaux sur les expatriés datent du début des années 60. Il a fallu attendre le début des années 90 pour voir apparaître un cadre théorique et des débuts d'accompagnements autres que matériels et logistiques.

Vieux globe

Les motivations premières observées 

pour cette expatriation vers un nouveau pays, sont de deux ordres :

Les motivations dites « positives »
Celles ci sont généralement associées à la découverte, au voyage, à une opportunité professionnelle, à la richesse pour la famille, à la découverte d’une langue, d’autres cultures...

Les motivations dites « négatives »

Celles ci sont associées à un sentiment de fuite, de contrainte. Fuir des problèmes personnels, familiaux ou une situation professionnelle avec un sentiment de carrière bloquée. Subir la décision d'expatriation...

L’expatriation peut être une formidable opportunité pour se réinventer. Des ressources inexploitées sont sollicitées par le challenge de la nouvelle vie. Les situations imprévues rencontrées au cours de cette aventure requièrent des solutions innovantes et un constant dépassement de soi. 

"Commencez à changer en vous ce que vous voulez changer autours de vous". Gandhi

 

Les expatriés en poste

L'expatrié(e) en poste peut-être un cadre expatrié par l'entreprise ou pour le compte d'une ONG, il peut être recruté par un employeur local, être un entrepreneur international, un fonctionnaire du corps diplomatique ou consulaire... 

Selon le pays, le cadre expatrié peut avoir des problématiques professionnelles ou personnelles similaires de personnes restées “au pays”. Cependant, ces difficultés peuvent être vécues de manière amplifiées  dans ce contexte de changement. 

Pour certains expatriés en poste, leur intégration, leur adaptabilité au travail sont rendues plus difficiles car leur conjoint ou leurs enfants ont eux-mêmes des problèmes d’intégration. 

De plus, l’image de l’expatriation est souvent associée à celle d’une vie plus facile, d’avantages matériels et financiers : lorsque l’expatrié ou la famille rencontre des difficultés, il peut être difficile de l'exprimer et de le partager. 

Et vient ensuite, le retour en France, ou la poursuite d'expatriation, décision pas toujours aisée à prendre, à organiser et à gérer selon les contextes.

"Je ne sais pas par ou commencer avec cette nouvelle équipe" 

"Je sens que je perds le lien avec le siège"

"Les marchés financiers évoluent, mon poste risque de disparaitre, je dois rebondir"

Je connais bien la réalité de l'entreprise et ses rouages organisationnels, j'ai conscience des complexités et enjeux. J'ai vécu les jeux relationnels, les conflits, les frustrations, les problèmes de management et de communication.

Je propose de vous offrir bien plus qu'un coaching orienté solution, mais surtout un lieu de liberté d'expression, de prise de recul et de ressourcement.

 

Exemple de situations travaillées en accompagnement:

  • Prise de décision d'expatriation 

  • Intégration dans la nouvelle structure, dans le poste, à la nouvelle culture d'entreprise

  • Intégration sociale, développement de nouveaux réseaux professionnels

  • Clarification des objectifs, élaboration de stratégie de réussite

  • Prise de décision d'organisation ou de management

  • Développement de son autonomie loin de la société-mère

  • Gestion d'équipes multiculturelles ou virtuelles

  • Préparation à sa reconversion

  • Préparation du retour, valorisation de son parcours à l'étranger

  • Anticipation de sa retraite, construction d'un nouveau projet de vie

 

Le conjoint expatrié, son intégration, son couple, sa carrière

Si l’expatriation peut être une belle opportunité professionnelle pour l'un des membres du couple, l'autre conjoint  expatrié peut apprécier ce mouvement comme une richesse, une ouverture.... ou le vivre comme un déchirement lorsqu'il laisse, plus ou moins contraint, un poste qui le passionnait, une carrière en devenir, une vie, une identité claire.

 

"Je suis passée par une période ou j’avais l’impression de n’être plus rien" 
 

"J’ai besoin de faire marcher mon cerveau, si je ne veux pas être bouffée par le quotidien"
 

"Je sais que j ai besoin de retravailler, pour moi, je ne sais pas comment passer le message à mon mari"

Retrouver l'épanouissement sur le plan personnel et se réaliser professionnellement à l’étranger est alors un vrai challenge.

 

Pour passer de la "femme d'expat" à la "femme expat", il faut oser sortir de la "cage dorée" et ne plus être seulement "conjoint de...".

Je vous accompagne sur ce chemin avec écoute, bienveillance, et selon vos ressentis et objectifs.

Image de Farsai Chaikulngamdee

Exemple de situations travaillées en accompagnement:

  • Anticiper l'expatriation, comment valoriser cette aventure pour soi-même

  • Gérer une impression de vide de sens, de perte, un sentiment de renoncement pour l'expatrié qui voit son activité stoppée

  • Gérer des sentiments de perte de confiance en soi, de doute de soi et de ses compétences face à ce nouveau statut social

  • Retrouver de nouveaux repères, recréer le quotidien de la famille 

  • Réinventer sa place dans le couple ou son rôle de parent

  • Recréer un réseau social actif et positif

  • Eviter la sur-adaptation, l’"agitation-passive ", afin de définir " l’activité structurante "

  • Valoriser son expatriation pour se construire une solidité identitaire, quelle que soit la destination. 

  • Développer une activité  professionnelle "nomade" 

  • Préparer son retour en veillant à conserver, voire développer, des compétences nouvelles

 
College Student

L'étudiant expatrié

"Les voyages forment la jeunesse"

- Montaigne



Certes pour un étudiant, une expérience expatriée ou un échange universitaire, peut être une aventure enrichissante et une ouverture sur le monde... mais cela peut aussi être vécu comme un déracinement, des difficultés, des bouleversements, des doutes, des angoisses.



L'arrivée dans la jeune vie adulte, parfois le départ de la famille, est un passage délicat, une étape importante où se concentrent des changements à la fois  émotionnels, psychologiques, intellectuels. Dans ce contexte une expatriation peut renforcer appréhensions et tensions.



Le coaching ou la psychothérapie  peuvent se révéler tout à fait adaptés.

Exemple de situations travaillées en accompagnement:

  • Préparation au départ, gestion du stress et des émotions

  • Gestion de la perte de repères et construction de nouveaux dans le pays

  • Travail sur la confiance en ses capacités, en soi, dans un environnement nouveau

  • Gestion de la perte des amis, intégration dans de nouveaux groupes de manière constructive

  • Motivation et développement de nouvelles méthodes de travail liées à un enseignement différent

  • Gestion du " contre-choc du retour " dans un pays d'origine parfois très mal connu